Chapitre 31 (fiction 1)




J'avais complètement cesser de pleurer. Le seul son que je parvenais encore à entendre était celui des battements de mon c½ur qui s'intensifiaient à chaque seconde. J'avais l'impression que ma poitrine allait exploser et que mon allait en sortir. Mes mains étaient plaquées sur son corps et je réussissais à sentir le tissu de son haut sous mes doigts. Lui, il avait placé sa première main dans mon dos et la seconde sur ma joue. Son pouce faisait des petits mouvements contre la peau de ma joue sûrement rouge. Il est vrai, qu'au début, j'avais été surprise mais j'avais le choix de ne pas le repousser ou de me débattre. J'avais préféré me laisser aller à cette sensation de chaleur et de douceur. C'était un moment dont la fin aurait pu être repoussée au maximum. Dans ses yeux, il y avait des reflets dorés qui parsemaient ses iris vertes. Je ne les quittai pas du regard jusqu'à ce que nous rompîmes ce premier baiser par manque d'air. Il me regarda avant de détourner la tête, gêné, et de s'excuser rapidement. J'ouvris la bouche pour dire quelque chose mais aucun son ne sortit. Un lourd silence s'abattit sur la pièce. Je ne savais pas comment réagir. Je ne savais même pas pourquoi Yuri avait fait ça. Je le vis fixer la fenêtre pendant quelques minutes avant de se décider à se tourner de nouveau vers moi. Il m'annonça qu'il allait me raccompagner à l'hôpital. J'acquiesçai et nous sortîmes de la petite maison.


L'atmosphère qui régnait entre nous devenait pesante. Je ne disais rien et, lui, il fuyait mon regard. Cette situation perdura jusqu'à ce que je remarque qu'il avait pris son sac avec lui. Il avait dû récupérer ses affaires avant notre départ. Etant donné que j'en avais fait de même, le vide devait avoir repris sa place au sein de la petite bâtisse. Cela signifiait-il que Yuri avait décidé de rentrer chez lui ? Je coupai le fil de mes pensées au moment où je remarquai que nous étions arrivés devant un grand bâtiment blanc si connu. Nous y entrâmes et je ne pus faire que quelques pas avant de me figer. Devant le comptoir, je venais d'apercevoir ma mère adoptive. La voix forte, le regard dur et le visage crispé de colère, elle semblait sur le point de frapper l'employé se trouvant devant elle. Ce dernier fit d'ailleurs un geste de la main dans notre direction. Elle se retourna avant de s'approcher de nous, furieuse. En moins de dix minutes, nous étions tous les trois dans la chambre qui m'avait été attribuée. Yuri et moi étions assis sur le bord et regardions la mère d'Emma faire les cent pas devant nous. Elle criait et nous faisait la morale tout en déambulant nerveusement dans la pièce. De temps à autre, elle nous posait des questions et interrompait sa tirade pour nous laisser répondre.


« - Mais est-ce que vous vous rendez compte de la peur que vous nous avez faite ?! Imaginez qu'il vous soit arrivé quelque chose ! Qu'est-ce que nous aurions fait ?! Rien du tout car vous étiez introuvables ! D'ailleurs, pouvez-vous me dire où vous étiez ?
- Dans la maison que j'habitais avant...
- Celle qui a brûlé ? , osa-t-elle tandis que j'hochais la tête pour acquiescer, Tu te rends compte de la gravité de la situation ?! Qu'est-ce qui t'es passé par la tête ?!
- Mais...
- Il suffit ! Je ne veux plus rien entendre ! ».


Je me tus comme elle me l'avait ordonné. Pendant ce temps, elle demanda un numéro par lequel il était possible de joindre le père de Yuri. Le garçon lui en dicta un sans oser refuser de peur de la contrarier. Une fois fait, elle sortit de la salle pour pouvoir l'appeler. Avant de franchir le pas de la porte, elle déclara que nous n'avions pas intérêt à essayer de quitter la pièce et qu'elle reviendrait rapidement. Quand ma mère adoptive fut partie, le silence ne put pas s'installer. En effet, Yuri me demanda si j'avais réellement habité dans la maison où il avait choisi de se cacher. Comme je lui donnai une réponse affirmative, il commença à me poser plus de questions à ce sujet. Si j'avais eu des amis dans le quartier, si la vie là-bas me manquait, si beaucoup de choses avaient changé pour moi après l'incendie,... Je trouvais qu'il était assez curieux mais cela ne me dérangeait pas vraiment. Je répondais à toutes ces questions de manière simple. Parfois, certaines réponses étaient incomplètes par manque de connaissances ou de souvenirs. Il fut surpris de découvris que j' avais été adoptée. Apparemment, il n'avait pas remarqué que je n'avais aucun lien de sang avec la famille qui m'élevait. Le sujet de notre conversation ne changea à aucun moment et ce jusqu'à ce que la femme qui nous avait semblé si terrible il y a quelques temps revienne pour nous annoncer que le père de Yuri était arrivé. Je regardai rapidement l'heure et vis qu'il était déjà 20h. Le garçon aux cheveux châtains se leva et se dirigea vers la sortie tout en remerciant ma mère adoptive. Avant de franchir la porte, il se tourna de nouveau vers moi.


« Au passage, tu n'aurais pas dû pleurer tout à l'heure. Les personnes ou les choses qui te blessent ne méritent pas que tu verses des larmes pour eux. En plus, c'est un peu comme si tu perdais face à eux ! ».


Je ne répondis pas me contentant seulement d'écarquiller les yeux. Je le vis me sourire avant de partir en me lançant un simple « au revoir ».

Tags : fiction 1 - une dernière année - chapitre 31

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.80.33.183) if someone makes a complaint.

Comments :

  • steanne

    17/07/2017

    Le-Trio-ILR wrote: "Encore un chapitre tout mimi, qui m'a beaucoup plu.

    L'image choisie colle parfaitement je trouve.

    Je n'ai rien à redire ni sur les sentiments et les descriptions qui font un bel ensemble.

    J'ai trouvé la situation entre Yuri et Selena très réaliste, après tout un premier baiser peut être très gênant, surtout dans des moments comme cela.

    Je comprend très bien la réaction de la maman d'Emma, je crois que si je faisais ça, la mienne me tuerait car après tout les mamans nous aime plus que tout, et ferait n'importe quoi pour nous protéger.

    J'espère que les retrouvailles entre Yuri et son père se passeront bien !

    J'ai adoré la fin sur une petite note philosophique, ce qu'il a dit est tellement vrai !

    Enfin bref, ce chapitre est très bien écrit ^^
    "

    Je suis contente que ce chapitre plaise et que l'image soit bien en accord (j'ai beaucoup hésité à la mettre en plus ! )

    C'était l'une des scènes où je me suis posée beaucoup de questions sur l'attitude que les personnages devraient avoir. Il ne faut pas oublier qu'ils ne sont qu'en troisième alors ça me semblait plus logique de faire en sorte que la situation leur soit un peu gênante. Si ça paraît réaliste, je suis soulagée ^^

    Je pense que la mienne ferait la même chose. Toutes les mères aiment leur enfants et s'il faut crier ou les remettre à leur place pour leurs biens, elles n'hésitent pas, j'avais voulu jouer sur ce pont-là.

    Peut-être que Yuri en parlera plus tard, s'il y a une nécessité ;)

    Merci, je trouve aussi que c'est une phrase réaliste dans une majorité des cas ^^ j'avais déjà un peu abordé cette petite philosophie par Séléna, dans un autre chapitre (qui remonte un peu, je l'avoue...).

    Un énorme merci pour ce commentaire ! ^^

  • Le-Trio-ILR

    16/07/2017

    Encore un chapitre tout mimi, qui m'a beaucoup plu.

    L'image choisie colle parfaitement je trouve.

    Je n'ai rien à redire ni sur les sentiments et les descriptions qui font un bel ensemble.

    J'ai trouvé la situation entre Yuri et Selena très réaliste, après tout un premier baiser peut être très gênant, surtout dans des moments comme cela.

    Je comprend très bien la réaction de la maman d'Emma, je crois que si je faisais ça, la mienne me tuerait car après tout les mamans nous aime plus que tout, et ferait n'importe quoi pour nous protéger.

    J'espère que les retrouvailles entre Yuri et son père se passeront bien !

    J'ai adoré la fin sur une petite note philosophique, ce qu'il a dit est tellement vrai !

    Enfin bref, ce chapitre est très bien écrit ^^

  • fanficandosARCV

    16/04/2017

    J'ai fini ta fiction préviens moi quand la suite sort

    Selena est rentré à l'hopital et Yuri a décidé de retourner vivre avec son père

  • steanne

    19/03/2017

    Angela-Marvell-Yujo wrote: "c'est pas la peine de me remercier, je fais que dire ce que je pense..."

    Ça reste super gentil quand même!

  • Angela-Marvell-Yujo

    19/03/2017

    c'est pas la peine de me remercier, je fais que dire ce que je pense...

  • steanne

    19/03/2017

    Angela-Marvell-Yujo wrote: "Eh bien c'est largement à la hauteur de mes attentes! T'as un don pour l'écriture! J'ai hâte de lire la suite! (j'essayerai d'être à l'heure cette fois, promis!)"

    Ce commentaire me touche énormément alors je te dis un énorme merci ^^ j'espère que la suite te plaira dans ce cas! (Pas de soucis ne t'en fais pas ;) )

  • Angela-Marvell-Yujo

    19/03/2017

    Eh bien c'est largement à la hauteur de mes attentes! T'as un don pour l'écriture! J'ai hâte de lire la suite! (j'essayerai d'être à l'heure cette fois, promis!)

Report abuse