Chapitre 36 (fiction 1)


Comme je l'avais imaginé, beaucoup d'autres élèves m'avaient posé des questions sur mon absence prolongée. En revanche, j'avais été  surprise de constater qu'une bonne partie ignorait tout de ma maladie. J'en fus soulagée, je préférais que les choses soient ainsi. Les questions répétitives de mes camarades m'avaient suivie à chaque cours. Pour la plupart, j'avais senti mes joues prendre feu et avais refusé de répondre. Ma réaction en avait poussé à bout plus d'un, si bien que j'avais fini par m'enfermer dans un silence presque complet. Dans mon esprit, cela ne sonnait pas comme quelque chose de provocant ou d'énervant seulement comme une conséquence de ma timidité. Pourtant, même ça, j'avais été incapable de leur dire et je me doutais qu'ils n'avaient pas compris mon attitude.

Lorsque la sonnerie annonçant la fin de notre dernier cours retentit, la salle de classe se retrouva presque vide en une poignée de secondes. Le professeur, légèrement découragé face à l'attention que ses élèves portait au déroulement de la Seconde Guerre Mondiale, rassembla ses affaires avant de les imiter. Il savait que deux élèves allaient rester dans la pièce. Il demanda donc à ce que le tableau soit effacé et les fenêtres fermées. Par contre, il ne devait pas savoir exactement qui étaient les élèves en question ou alors il n'y accordait pas d'importance car il ne prit pas la peine de nous viser en nous désignant par nos prénoms. Même quand il fut loin, les autres enfants de mon âge ne se sentaient pas concernés et choisissaient  d'ignorer ses consignes. Moi, je ne savais toujours pas qui avait été désigné pour m'aider à rattraper certains cours et cela commençait à me rendre nerveuse. Je me rendis compte que j'agitais mécaniquement un stylo m'étant resté dans la main et soupirai avant de le poser. Je me levai et entrepris silencieusement de nettoyer le tableau noir pour m'occuper les mains. De toute façon, quelqu'un aurait fini par le faire. Derrière moi, j'entendis encore deux ou trois personnes quitter la salle puis plus rien. En dehors du frottement de la brosse sur l'ardoise, il n'y avait plus aucun bruit. Alors que je pensais être seule, quelqu'un se mit à tapoter sur une table du bout de l'ongle. Le battement était rapide mais s'intensifiait à chaque seconde comme par colère ou agacement. Je terminai ma tâche au plus vite avant de me tourner. Une seule élève était encore assise à son bureau et me regardait d'une manière qui me mettait mal à l'aise. Son regard bleu vif était un mélange d'amertume et d'une autre chose encore indéfinissable dans ma tête. Mais ce n'était pas ça qui me surprenait le plus. Ce qui me laissait vraiment perplexe était l'identité de cette élève. Je n'aurais jamais cru qu'un jour Liza, elle-même, me donnerait des cours de rattrapage.


« - Ne me regarde pas de cette manière, s'écria-t-elle, ce n'est pas par plaisir que je suis ici !

 - C'est-à-dire ? , demandai-je en m'installant à côté de la jeune fille aux cheveux sombres.
- J'y suis obligée, c'est tout ! ».

L'arrivée d'un surveillant coupa court à notre conversation et nous rappela la raison de notre présence ici.


Liza décida que nous commencerions par les cours de maths. Elle ouvrit son cahier et en extirpa quelques feuilles qu'elle me tendit sans tarder. En les observant, je compris qu'elle avait photocopié son propre cours pour me le fournir.


« - Merci, murmurai-je.

- Il n'y a que deux chapitres, je te passerai le reste une autre fois. Se sera plus simple à gérer. ».

Elle attrapa fermement la vingtaine de feuilles entre mes mains et les posa sur le bureau de manière à ce qu'elles soient accessibles pour nous deux. Elle prépara également un papier qui servirait à noter les explications supplémentaires qu'elle me donnerait. Liza avait beau me dire qu'elle n'exécutait pas cette tâche par gentillesse, elle avait quand même tout prévu. Malgré cela, sa froideur à mon égard ne se dissipa pas et je constatais régulièrement qu'elle allait à l'essentiel en omettant certaines informations. Le premier chapitre fut assez simple et court mais le second était beaucoup plus lourd et complexe. Il était chargé en propriétés de calculs dont je n'avais réussi à comprendre que la moitié. Je soupirai légèrement. Devoir tout rattraper s'annonçait plus compliqué que je ne l'avais pensé.

Liza choisit d'enchaîner avec du français. Elle m'avait apporté une fiche qui résumait les principales règles de grammaire qu'ils avaient étudiés. Elle passa près d'une demi-heure à toutes me les éclaircir. Elle avait également eu envie de montrer l'analyse complète d'un extrait de roman mais le surveillant qui jusque-là s'était contenté de rester assis en lisant son journal toussota pour obtenir notre attention. Il nous prévint qu'il était l'heure que nous partions. Il avait déjà l'air d'être prêt et il attendait seulement que nous rangions nos affaires.

Les « au revoir » furent brefs et, une fois sorties du bâtiment scolaire, Liza monta simplement dans une voiture qui l'attendait au bord de la route. A travers la vitre de la porte fermée, je la vis me regarder. Ses yeux me scrutaient comme si elle cherchait à comprendre quelque chose. Le temps me semblait ralentir et les secondes me paraissaient durer des minutes. Quand la voiture la transportant démarra enfin, elle redressa la tête avant de détourner le regard. A cette instant, je me rendis compte que ma respiration s'était bloquée d'elle-même et je soupirai me sentant plus légère. Doucement, je me mis à avancer. Je connaissais bien le chemin alors je n'y réfléchissais pas trop laissant seulement pas me guider  jusqu'à chez moi. Je dus pourtant revenir à la réalité lorsque je manquai de tomber. En effet, le lacet de ma chaussure droite s'était défait et devait sûrement traîner sur le sol depuis plusieurs mètres. Je m'accroupis rapidement afin de le refaire. Distraite comme je l'étais, j'allais réellement finir par chuter. Une fois la cordelette nouée, je me redressai tout aussi vite. Cependant devant moi se tenait désormais une fille aux cheveux roses et aux yeux bleus

Tags : fiction 1 - une dernière année - chapitre 36

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.80.33.183) if someone makes a complaint.

Comments :

  • steanne

    27/09/2017

    Le-Trio-ILR wrote: "La description du retour au collège est parfaite je n'ai rien à redire la dessus ! Les questions des élèves, les cours à reprendre, les profs qui s'en fichent pas mal en tout cas celui-ci. Le surveillant pas super sympa tout y est sans trop exagéré et donner une sorte de caricature.

    Liza fait peut être ça par obligation mais au moins elle le fait, et plutôt bien. Bon après elle pourrait être un peu plus aimable, ça viendra peut être au fil du temps. La pauvre Selena qui ne comprend pas tout, j'espère que ca va aller/

    Tu m'as fait peur à la fin, je me suis dis ça y est elle rechute, mais non ouffff

    Qui est cette fille ? Go au prochain chapitre !

    J'adooore !
    "

    Je suis soulagée si ça ne paraît pas trop caricaturée ou trop lourd. Je dois avouer que j'avais peur d'en faire trop mais ça a l'air d'aller ^^

    C'est vrai, même si elle préférerait être ailleurs, elle semble avoir bien acceptée la situation et fait ce qu'elle peut pour ne pas se faire reprocher un manque d'investissement. Oui, je m'étais dit qu'après une si longue absence, Séléna ne pouvait pas revenir et tout comprendre comme par magie. J'aimerais bien que ça soit possible mais, malheureusement, ça ne l'est pas x)

    Ahaha, désolée alors ^-^" Non, elle ne fait pas de rechute, tout va bien ;)

    Merci beaucoup ♫

  • Le-Trio-ILR

    26/09/2017

    La description du retour au collège est parfaite je n'ai rien à redire la dessus ! Les questions des élèves, les cours à reprendre, les profs qui s'en fichent pas mal en tout cas celui-ci. Le surveillant pas super sympa tout y est sans trop exagéré et donner une sorte de caricature.

    Liza fait peut être ça par obligation mais au moins elle le fait, et plutôt bien. Bon après elle pourrait être un peu plus aimable, ça viendra peut être au fil du temps. La pauvre Selena qui ne comprend pas tout, j'espère que ca va aller/

    Tu m'as fait peur à la fin, je me suis dis ça y est elle rechute, mais non ouffff

    Qui est cette fille ? Go au prochain chapitre !

    J'adooore !

  • fanficandosARCV

    28/06/2017

    Selena rattrape ses cours avec Lisa mais l'ambiance un peu tendu

    Je me demande qui est la fille devant Selena je le saurai surement au 37

    Toujours aussi bien déscrit je n'ai rien à redire là dessus

    Je vais bien

Report abuse