1 tagged article chapitre 3

Chapitre 3 (fiction 1) 29/08/2015


Les jours qui suivirent étaient calmes et Liza nous laissait tranquilles. Elle nous lançait toujours un regard plein de haine mais, comme nous l'avait dit les garçons, nous n'y faisions pas attention. Pendant le cours de maths, on nous demanda de faire une fiche d'exercices à réaliser en binôme avec notre voisin. Yuri et moi la terminâmes rapidement mais Emma et Maxime passèrent presque tout leur temps à discuter, enchaînant les discutions calmes et les disputes. Finalement, le professeur leur demanda de finir la fiche chez eux avant le cours de lundi. Ils décidèrent que Maxime viendrait chez nous ce week-end pour qu'ils la fassent.

Le week-end arriva et, tandis que je mettais mes patins dans mon sac, Emma me demanda pour la centième fois, si j'étais sûre de vouloir sortir. Si elle me posait cette question c'était parce que ses parents lui avaient toujours dit de ne pas me laisser sortir seule trop longtemps. Ils étaient très protecteurs avec moi et me considéraient comme leur fille alors que je ne l'étais pas. Après lui avoir dit je ne resterais pas longtemps, je sortis.

Le soleil était déjà haut dans le ciel et les rues étaient très animées. Une fois arrivée, j'enfilai mon justaucorps, mes collants et mes patins avant de mettre à glisser sur la glace. Je patinais doucement, puis plus rapidement et j'enchaînais les sauts et les pirouettes jusqu'à avoir mal partout. J'ai regardé l'horloge murale, ça faisait deux heures que j'étais ici et puisque j'avais promis à ma demi-s½ur de ne pas rester longtemps je dus descendre de la surface de glace. En sortant j'étais perdue dans mes pensées et je me cognai contre quelqu'un. En voyant son visage, je me demandai pourquoi le hasard voulait que je le croise aussi souvent. Yuri se tenait devant moi et me tendait une main pour m'aider à me relever. Nous discutâmes un peu puis chacun est parti de son côté. Quand j'arrivai Emma me dit que Maxime arriverait dans peu de temps. On attendit qu'il soit là en regardant un film toutes les deux. Plus tard, Maxime sonna et ma demi-s½ur lui ouvra la porte. Je lui dis rapidement bonjour avant d'aller dans ma chambre pour ne pas les déranger. Je fermai la porte à clé et je me recroquevillai sur mon lit. Puis, la tête posée sur mes genoux, je me suis mise à pleurer. Je pleurais en faisant le moins de bruit possible pour ne pas me faire entendre. Je n'arrivais pas à m'arrêter, j'étais triste parce que j'étais en train de réaliser que bientôt je ne pourrais plus voir les gens auxquels je tenais. Je suis restée dans ma chambre toute l'après-midi. J'essayais de m'occuper comme je le pouvais mais je trouvais le temps long, en plus je n'arrivais pas à empêcher quelques larmes de couler de temps à autre. Quand Emma vint me voir pour me dire que l'on allait bientôt passer à table, je lui dis que je n'avais pas faim.

« - Tu vas bien?, me demanda-t-elle alors avec un ton légèrement inquiet.

- Oui, oui ne t'inquiète pas. ».

Pourtant j'évitais de la regarder en face car j'avais encore les yeux gonflés et brillants et le visage un peu rouge à force d'avoir pleurée toute l'après-midi. Elle me regarda longtemps avec un air soucieux puis elle est partie.

J'étais allongée dans mon lit en écoutant les bruits divers de la maison : la porte s'ouvrant quand mes parents rentrent, les couverts et les assiettes que l'on pose sur la table puis dans l'évier pour les laver et des voix murmurant des choses presque incompréhensibles. Je finis par m'endormir, emportée par la fatigue.

Tags : fiction 1 - une dernière année - chapitre 3